Comment détecter des fuites dans des canalisations usées ?

fuites dans des canalisations usées

Élément essentiel pour garantir le confort dans un bâtiment ou une maison, la plomberie est grandement sollicitée au quotidien. Un entretien régulier s’impose pour pallier les éventuelles pannes. Malgré ces maintenances préventives, le système peut toujours faire l’objet d’un dysfonctionnement, comme le cas d’une fuite de canalisation qui peut survenir à tout moment. Justement à propos de ce genre d’écoulement, sa prise en charge immédiate est de rigueur pour que le réseau retrouve sa fonctionnalité, mais surtout pour que les risques d’inondation et les dangers qui guettent soient écartés. La réparation ne peut se faire que si seulement la source du problème est identifiée, raison pour laquelle sa détection doit être menée au plus tôt.

Le repérage du tracé des canalisations

Les travaux de recherche de fuite canalisation eaux usées commencent par des investigations préalables qui servent à déceler les conduits qui sont souvent cachés derrière les murs ou qui sont enterrés. Seuls les professionnels avérés, dotés d’un équipement performant, sont à même de réaliser de telles interventions. Le recours au service d’une équipe de plombiers spécialisés dans la recherche de fuite eau est de mise pour identifier le réseau. Ces derniers n’ont pas besoin de fracasser les infrastructures existant pour retracer le plan des canalisations. Ils utilisent un système de détection électromagnétique qui est en réalité un appareil doté d’un câble électrique. Ce fil va créer une sorte de champ magnétique qui permet d’identifier le réseau. La détection proprement dite de la fuite débute lorsque le tracé des canalisations est repéré. À partir de ce moment, les intervenants savent où chercher la source des écoulements d’eau.

Les différentes méthodes de détection de fuite d’eau

Les chercheurs de fuite d’eau utilisent différents techniques pour dénicher la source du problème. L’électroacoustique est l’une méthode préconisée par ces professionnels. Cette technique repose sur l’utilisation d’un micro qui va enregistrer les bruits dans les canalisations. Le son émis est uniforme dans les conduits en bon état. Mais en présence de fuite, une sorte de dissonance se fait entendre.
L’injection d’un gaz traceur est une autre technique de recherche de fuite eau dans une canalisation enterrée. Son principe table sur l’introduction d’hydrogène ou d’hélium, sous pression, dans le réseau. La fuite est localisée à l’endroit où le gaz s’échappe du sol.
L’utilisation d’une caméra thermique introduite dans les canalisations est l’autre méthode pouvant être préconisée par les professionnels. L’enregistrement de l’intérieur des tuyaux, par cet appareil, permet d’évaluer l’état du réseau et de trouver la zone à traiter. Les variations de température sont détectées à l’aide des rayonnements infrarouges qui confirment le diagnostic de fuite eau.

À quel moment faut-il procéder à la recherche de fuite de canalisation ?

La présence d’une humidité en permanence, sur une partie du sol ou du mur, doit alerter immédiatement les occupants des lieux. Le problème est d’autant plus grave et compliqué lorsque aucun signe extérieur n’est visible. Le seul élément qui peut indiquer la possibilité d’une fuite dans les canalisations est l’augmentation inexplicable de la facture d’eau. Cette dernière équivaut à une surconsommation, alors que le ménage est resté dans ses habitudes quotidiennes.

Lyon : trouver un chauffagiste compétent
Un artisan qualifié pour vos travaux