Trouver des raccords PER facilement en ligne

raccords PER

Quand vous faites de la plomberie, en rénovation ou en construction neuve, vous aurez forcément besoin de raccordements et de tubes pour monter le réseau sanitaire. En effet, afin de réaliser une installation de plomberie, les raccords seront indispensables pour distribuer l’eau. Les tuyaux en PER permettent de faire une installation de plomberie facilement et peuvent se poser par compression et par glissement, à l’aide d’outils bien spécifiques.

Qu’est-ce qu’un raccord ou un tuyau PER ?

Lorsque vous effectuez des travaux de réparation ou d’installation de plomberie, il est important d’avoir du savoir-faire, en plus de disposer d’outils spécifiques. Toutefois, la plomberie peut être simplifiée à l’aide des raccords et tubes PER. Ce sont des équipements qui permettent de réaliser un réseau complet de plomberie, eau chaude ou froide, et réseau de chauffage, sans besoin de soudure. Cliquez ici pour accéder à toutes les informations sur les raccordements PER, pour une plomberie simplifiée et facilitée. Les tuyaux en cuivre utilisés pour distribuer de l’eau dans la maison sont, entre autres, remplacés par des tubes en polyéthylène réticulé. Ces tubes, accompagnés de raccords, sont en général utilisés dans les endroits difficiles d’accès. Grâce à un procédé de réticulation, ils résistent très bien aux hautes températures. C’est la raison pour laquelle ils sont parfaits pour réaliser des réseaux sanitaires d’eau froide, mais également d’eau chaude. Néanmoins, ces tuyaux doivent être encastrés, étant donné que le matériau qui les compose ne supporte pas les rayons ultraviolets. Le nom PER vient du matériau qui compose les tubes et raccords, soit le polyéthylène réticulé haute densité. Les tubes en bleu sont réservés à l’eau froide. Ceux en rouge, quant à eux, sont faits pour l’eau chaude.

Quelle est l’utilité d’un joint de plomberie ?

Les raccords empêchent les dispersions d’eau au sein de votre plomberie. Celui en PER va servir à joindre deux tuyaux tout en garantissant une parfaite étanchéité. Il est, en conséquence, nécessaire pour assurer l’assemblage de deux tuyaux d’alimentation, mais également d’un équipement sanitaire et un tube. Le raccord peut autant servir pour rallonger un tube ou bien le changer de direction, que ce soit pour les travaux d’installation sanitaire ou pour le chauffage. Vous devez placer un raccordement entre deux tuyaux lorsque l’un des deux se termine, afin de les assembler. Les raccords sont partout où une installation de plomberie est utile, qu’ils soient à glissement ou à compression. Que vous souhaitiez alimenter votre douche, votre lavabo ou encore raccorder votre réseau de chauffage à la chaudière, des raccordements seront nécessaires. Toutefois, il est indispensable de disposer d’un bon outillage et d’utiliser la bonne technique pour bien réussir ses raccords de plomberie.

Le raccord en PER à glissement

Mis à part les raccords à glissement, il existe d’autres types de raccords PER. En effet, il en existe en tout quatre (4) types. Ils possèdent chacun ses avantages ainsi que ses inconvénients. Ils sont installés suivant différentes techniques et ne nécessitent pas nécessairement le même matériel. Avant de vous décider à utiliser un raccord au lieu d’un autre, il est important d’étudier leurs caractéristiques et méthodes de pose. Les raccords à glissement sont les plus utilisés pour les travaux de plomberie, même s’ils nécessitent un outillage spécifique. Le prix des pinces à glissement est aussi plus élevé. Ce type de raccord est parfait pour la plomberie de la cuisine et de la salle de bains, mais également pour le chauffage. Son montage est assez facile à effectuer. Vous aurez, pour cela, besoin d’une pince à glissement, d’une pince coupe-tube ainsi que d’une pince à évasement. L’installation peut être un peu délicate. Cependant, quoi qu’il en soit, tous les bricoleurs dignes de ce nom peuvent la faire. Pour poser le raccord, vous devrez d’abord couper le tube avec la pince coupe-tube. Ensuite, enfilez la bague du raccord sur le tube. Une fois cela effectué, servez-vous de la pince à évasement pour évaser l’embout du tube au bon diamètre. Ensuite, insérez le joint dans le tube à une distance de 3 millimètres de la bague. Enfin, faites glisser la douille jusqu’au raccordement total, avec l’aide du levier à glissement.

Comment bien faire le choix de son joint de plomberie PER ?

Les tubes per sont compatibles avec tous les types de raccords PER, qu’ils soient à compression ou automatiques. Même s’ils n’ont pas besoin de soudure, les tuyaux et raccords PER nécessitent tout de même un certain équipement. En plomberie PER, le choix des raccords dépend souvent du type d’outillage que possède le plombier ou le bricoleur. Les raccords à glissement et à sertir sont les plus utilisés par les plombiers professionnels, étant donné que ce sont les raccords qui nécessitent le plus d’équipement spécifique. Les raccords à compression et automatiques, quant à eux, ne demandent pas de matériel dédié. Vous n’aurez besoin que d’une simple clé pour effectuer le serrage de la bague. Selon vos travaux et vos compétences en plomberie, ce sera donc à vous de choisir le raccord le plus adapté. Cependant, souvenez-vous que, quel que soit votre choix, le raccord PER doit rester accessible et, en aucun cas, vous ne devez l’utiliser pour le gaz.

Comment contenir les particules solides présentes dans des fluides liquides ou gazeux ?
Dépannage en plomberie et dépannage sanitaire d’urgence à Genève