Comment fixer un miroir sur un mur ?

Miroir

Qu’il ait une simple vocation pratique ou qu’il soit un véritable objet déco, le miroir mural requiert une grande précaution lors de son installation. Il doit non seulement être posé bien droit, mais aussi disposer d’un système de fixation qui correspond à son poids et à sa taille.

Découvrez quels types de fixations peuvent être utilisées et comment bien poser votre miroir en fonction de ses caractéristiques et des spécificités du mur où il sera installé !

Poser un miroir sans perçage : la solution de facilité pour les petits modèles

Vous ne voulez pas utiliser de système de fixation qui vous obligerait à percer le mur ? Il existe plusieurs solutions pour y parvenir, mais elles conviennent surtout à des miroirs peu épais et légers.

Ainsi, le traditionnel adhésif double-face est parfois suffisant pour maintenir un miroir au mur. Il existe également des colles de fixation spécialement conçues pour accrocher miroirs, tableaux et autres objets déco. Ces solutions sont simples à mettre en œuvre, mais ne sont pas sans inconvénient. Tout d’abord, si vous souhaitez retirer le miroir, vous allez probablement devoir arracher la peinture ou le papier peint du mur. Ensuite, la pose devra se faire en « un seul essai » : autrement dit, il faut faire des marquages précis et être adroit pour fixer le miroir bien droit, car une fois que la colle ou l’adhésif a pris, vous ne pourrez plus déplacer votre miroir pour ajuster son niveau.

Installer un miroir avec des pattes à glace

Une autre fixation classique pour les miroirs muraux est la patte à glace. Il s’agit de petits composants qui sont fixés dans le mur et dans lesquels s’insère le miroir. Généralement, vous aurez besoin de 4 pattes à glace, à fixer à aux 4 coins du miroir, à quelques centimètres des bords droite et gauche. Pour les grands modèles de miroirs, il est préférable d’ajouter des pattes supplémentaires, notamment sur sa partie basse, afin qu’il soit bien soutenu.

La méthode de fixation est assez simple : tracez les emplacements des pattes en présentant le miroir ou en prenant ses dimensions, sans oublier de vérifier avec un niveau à bulle. Puis fixez-les à l’aide de chevilles et de vis adéquates. Insérez ensuite le miroir dans ces « encoches » et vissez les caches par-dessus le miroir le cas échéant.

Fixer un miroir mural à l’aide de clous, de vis ou de crochets

Un miroir peut être fixé en ayant comme support une vis ou un clou qui ressort légèrement d’un trou percé dans le mur. Cette méthode convient pour les miroirs et tous types de cadres et ne requiert que peu de matériel.

Le choix de la quincaillerie dépend du poids du tableau, du nombre de vis/clous utilisés et du matériau du mur. Le clou sera par exemple envisageable pour une fixation dans du bois, pour des miroirs légers. Dans du Placo ou de la brique, il sera préférable de choisir d’installer des chevilles à expansion.

Quelle que soit la solution appropriée, les étapes seront les mêmes :

  • ·        prenez les mesures et marquez les emplacements des trous, en prenant garde à la répartition de la charge du miroir ;
  • ·        percez à l’aide d’un foret de même diamètre que la cheville ;
  • ·        enfoncez les chevilles, en vous aidant d’un marteau ;
  • ·        vissez le composant que vous aurez choisi (vis classique, vis coudée, vis avec crochet, etc.), en le laissant légèrement dépasser ;
  • ·        placez le miroir sur la/les vis.
Une PAC Air-Air : comment ça marche ?
Pourquoi installer une pompe à chaleur air eau ?